+33 (0)6 07 83 04 78






























 

 

       




      
  
    
       
Partager
|
  Recommander à un ami
|

02/12/2020 - ACTA Assistance dément avoir remboursée les rétrocessions

L’assistance ACTA France dément avoir remboursée certaines entreprises de dépannage des rétrocessions sur la période du premier confinement.

L'article que nous avions diffusé sur le remboursement des rétrocessions a été démenti par Julien Derre, Directeur Commercial et Marketing chez ACTA. 

" Notre société est en désaccord avec le contenu de cet article. ACTA a toujours eu à cœur de travailler dans un esprit de partenariat avec les entreprises de dépannage. Nous les accompagnons pour délivrer ensemble un service d’assistance de qualité, et pour évoluer dans le contexte d’un secteur de la mobilité en pleine mutation. Cette collaboration est équitable, transparente et légale " a déclaré M. Derre. 

ACTA a reconnu par téléphone avoir mis en place un système de "Bonus / Malus" basé sur des critères qualitatifs

Autrement dit si les entreprises de dépannage atteignent le pourcentage défini par ACTA elles sont récompensées financièrement. 

A l'inverse si elles n'atteignent pas ce pourcentage les "dépanneurs" doivent verser de l'argent à ACTA. 

" Le malentendu doit venir du versement du Malus que certaines entreprises étaient censées nous verser en Septembre que nous avons reporté en Novembre " a précisé M. Derre. 

Le Magazine LDM a soumis l'idée d'annuler le versement de ce Malus en soutient à la période de crise COVID, la réponse a été sans appel: NON.

" Nous sommes également impacté par cette crise, et ce serait un manque à gagner pour notre entreprise " a ajouté M. Derre. 

" En complément de nous discréditer aux yeux de nos partenaires de dépannage, vos affirmations nous mettent également en situation inconfortable vis-à-vis de nos collègues assisteurs. Tout en étant concurrents, nous avons le plaisir de travailler avec eux sur les enjeux majeurs de la profession, dans un climat de confiance et de respect mutuel. Nous regrettons que vos propos se permettent de mettre en doute vis-à-vis d’eux également nos valeurs et notre intégrité. Enfin, ACTA, c’est surtout des femmes et des hommes qui travaillent avec sérieux et humilité pour venir en aide aux automobilistes en situation de panne et d’accident. Merci de bien vouloir à l’avenir respecter notre entreprise et surtout nos collaborateurs. Ils ne méritent pas vos allégations " a conclu M. Derre

Une information du magazine LDM (Le Dépanneur Magazine)

[Title].
[Title].

Highslide JS

[Title].

Highslide JS

[Title].

 

 
 
 Conditions Générales   Mentions légales   Plan du site   Publicité   Règlementations