+33 (0)6 07 83 04 78






























 

 

       




      
  
    
       
Partager
|
  Recommander à un ami
|

20/10/2021 - France - Le corridor de sécurité en danger

Deux nouveaux décrets publiés en Septembre 2021 remettent en question le « Corridor de Sécurité » dans son intégrité. 

Pire ce changement de loi au titre d’une expérimentation est un retour en arrière sur la protection des dépanneurs sur les voies rapides. 

Précisément, il n’y a plus d’obligation d’assurer une protection derrière un véhicule immobilisé sur la voie roulante d’une autoroute ou voie rapide. 

Autrement dit, les sociétés d’autoroutes privées en France ont obtenu gain de cause en demandant à ce que leur camion de patrouille reste sur la voie d’urgence en déployant une flèche lumineuse sur la voie bloquée par le véhicule en panne. 

Tout le monde comprendra que l’objectif dans cette « expérimentation » est de protéger la camionnette de patrouille plus que le véhicule en panne et encore moins le dépanneur qui tente de dépanner le véhicule en question. 

Alors que nos voisins Européens, Belges, Luxembourgeois, Allemands ont au contraire renforcé les protections avec des camions « absorbeurs de chocs ».
De gros châssis 19 tonnes équipés d’un bouclier métallique faisant office de « tank ».

Il est même question sur certaines autoroutes Européennes d’imposer la mise en place de deux camions « absorbeur de chocs » pour protéger les dépanneurs-remorqueurs en intervention.
Cela concerne évidemment tous les autres intervenants, comme les secours. 

L’exception française

Si la camionnette du patrouilleur n’a jamais été le rempart absolu pour les dépanneurs, cela permettait d’éviter bon nombre de morts de dépanneurs. 

Cette expérimentation est un non-sens et devrait être abrogée au plus vite pour éviter des drames dans les rangs des intervenants. 
 
Plus d’informations dans le prochain magazine LDM n°88. 

[Title].
[Title].

Highslide JS

[Title].

Highslide JS

[Title].

 

 
 
 Conditions Générales   Mentions légales   Plan du site   Publicité   Règlementations