+33 (0)6 07 83 04 78






























 

 

       




      
  
    
       
Partager
|
  Recommander à un ami
|

12/02/2022 - Les «convois de la liberté» attendus de pied ferme

Après le blocage de la capitale Canadienne, de nombreuses villes Françaises sont en alerte.

Le but était de faire enlever en fourrière tout véhicule obstruant la voie publique, même des camions poids lourds.

Les dépanneurs remorqueurs notamment équipés de dépanneuses pouvant mettre en fourrière des camions poids lourds sont réquisitionnés pour les prochaines 72h.

A Paris bien sûr mais aussi de nombreuses villes de Métropole, de La Réunion et des Antilles.


En Belgique, la ville de Bruxelles s'apprête également à bloquer les manifestants.

Le Préfet de Police de Paris a rappelé la détermination du gouvernement Français de ne pas laisser entraver la liberté de circulation par les manifestants composants "les convois de la liberté".

Paris est bien décidée à ne pas se faire piéger comme la capitale Canadienne par 500 camions qui ont envahi le centre ville d'Ottawa depuis plusieurs semaines.

Plus étonnant, les manifestants des "convois de la liberté" ont les mêmes revendications que les canadiens à savoir la liberté de pas se faire vacciner.

Une obligation pour les chauffeurs routiers Canadiens qui traversent la frontière Américaine.
Si une large majorité sont vacinés, 10% de ces routiers sont à l'origine de ce mécontentement.

Plus étonnant en France, il n'y a aucune obligation pour les chauffeurs routiers Français d'être vaccinés pour circuler en Europe.

En bref, les dépanneurs sont réquisitionnés par les autorités pour mettre en fourrière tous véhicules entravants la circulation.

Cette mise en fourrière payante pour le propriétaire du véhicule sera augmentée d'une forte amende.

Photo illustration.

 

[Title].
[Title].

Highslide JS

[Title].

Highslide JS

[Title].

 

 
 
 Conditions Générales   Mentions légales   Plan du site   Publicité   Règlementations