+33 (0)6 07 83 04 78






























 

 

       




      
  
    
       
Partager
|
  Recommander à un ami
974 courriers.
<Précédent - 2 3 4 5 6 7 8 9...325 >
|

Droit de réponse FDD à LDM
Posté le : 22/12/2021
Cher magazine LDM,

Je me permets de vous demander un droit de réponse et de rectification, concernant l’encadré figurant en page 22 du numéro 88 de LDM, avec le titre “Celle à qui les dépanneurs français doivent tout”.

Sandra Lavenant n’est ni à l’origine ni l’artisan du Corridor de Sécurité.

Ce projet, je l’ai initié à mon retour du Québec, où il fonctionnait déjà depuis plusieurs années, et le déclencheur a été la mort d’un jeune dépanneur à Phalempin sur l’autoroute A1 en novembre 2016.

Contrairement à ce que vous affirmez, c’est moi qui ai fait du lobbying auprès de nombreux élus auprès du Ministère, d’élus régionaux et nationaux, de la presse, d’organisations professionnelles, etc. J’ai été soutenu et aidé dans ces actions par mon équipe proche, et par une multitude de dépanneurs de l’Association (organisation de pétitions, d’actions d’information dans les régions, etc.).

Vous le savez, le Corridor de Sécurité a été officiellement mis en place par décret en septembre 2018.

C’est pour moi une victoire, mais aussi et surtout pour Fier d’être Dépanneur, son équipe et ses membres.

Arguant d’un temps libre important, Sandra Lavenant s’est rapprochée de nous courant 2017, se proposant de nous aider sur la partie administrative. Soucieux d’alléger notre charge, nous avons accepté et elle a finalement été cooptée à l’équipe dirigeante de l’Association le 16 avril 2019, soit plus de six mois après l’officialisation du Corridor (extrait du PV de l’AG joint).

Le but de cette cooptation était de lui fournir une légitimité vis-à-vis de nos interlocuteurs, tout comme le titre de “responsable de la sécurité” que nous lui avons proposé.

Elle a par la suite pris un certain nombre d’initiatives pour faire évoluer le projet.

La dernière a été d’engager un bras de fer avec l’ASFA et les autorités, sans nous consulter et au risque de ruiner peu ou prou tout le travail déjà effectué. Nous nous y sommes opposés. Nous privilégions, nous, la discussion et la concertation… Elle a de ce fait décidé de quitter la fonction que nous lui avions offerte, nous adressant un courrier en bonne et due forme, ce qui est son droit le plus strict.

Je vous prie donc de bien vouloir rétablir la vérité dans votre prochaine parution, afin de ne léser ni l’Association ni l’ensemble de ses membres du résultat d’un travail acharné qui a représenté une avancée notable et importante dans la sécurité des intervenants.

Vous devez, sans ambiguïté, redonner à Fier d’être dépanneur la paternité du Corridor de Sécurité…

Avec mes remerciements… Luc Le Baron, Président de l'association Fier d'être Dépanneur.
Luc Le Baron, Président de l'association Fier d'être Dépanneur

Transporteur assistance
Posté le : 28/10/2021
Bonjour L.Paris,

Concernant la véracité des dépanneurs transporteurs ou non via les assistances, il est très facile de savoir qui est transporteur ou non via le registre des transporteurs marchandise:

https://www.ecologie.gouv.fr/liste-des-entreprises-inscrites-au-registre-electronique-national-des-entreprises-transport-route-et

Sinon suffit d'exiger la lettre de voiture dès que quelqu'un vient chercher une voiture chez vous sans le propriétaire.

 
Jérôme - Roy Automobiles

Flambée carburant....suite
Posté le : 27/10/2021
Concernant la réponse faite par LDM, elle est juste concernant les déclarations des sociétés d’assistance.

Mais fausse très majoritairement sur la réalité du terrain.

Un sondage serait bienvenu.
L Paris

974 courriers.
<Précédent - 2 3 4 5 6 7 8 9...325 >
 
 
 Conditions Générales   Mentions légales   Plan du site   Publicité   Règlementations