+33 (0)6 07 83 04 78






























 

 

       




      
  
    
       
Partager
|
  Recommander à un ami
973 courriers.
< - 1 2 3 4 6 7 8 9...325 >
|

Risques sanitaires, suite
Posté le : 09/07/2021
Bonjour,

J'ai repris la fiche Covid pour les garages :
https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19_garagiste_v03032021.pdf

Mise à jour depuis le début de la pandémie, il ne parle plus de ne pas véhiculer les clients comme sur la 1ère version, page 6.

"En cas de dépannage à l’extérieur du garage :

→ Vérifiez la présence de lingettes, gel hydroalcoolique, sacs-poubelle dans le véhicule de dépannage.
→ Sur les lieux, respectez les distances minimales de sécurité avec les usagers et portez un masque.
→ Si le dépannage n’est pas possible, chargez le véhicule en respectant les mesures de désinfection : passez un spray désinfectant de surface sur les poignées de porte extérieure/intérieure, volant, levier de vitesses, frein à main, tout ce qui peut être touché pour la conduite.
Et si possible, la pose d’un film de protection sur le siège conducteur.
→ N’échangez pas les stylos (stylos à usage unique ou utilisation par le client de son propre stylo)."
Jérôme - Roy Automobiles

Risques sanitaires, suite
Posté le : 08/07/2021
Bonjour Jean-Pascal,

C'est un peu la même situation chez moi jusqu'au jour ou une personne à fait un scandale car on refusait de le prendre à bord (c'était au dernier confinement), je vous passe les détails...

Depuis ce jour on reprend les gens à bord à l'arrière de la double cabine avec masque obligatoire pour tout le monde et là c'est tolérance 0, j'ai également équipé mes dépanneurs et tous les camions de masques FFP2 en plus des masques chirurgicaux, c'est le dépanneur qui fait le choix de son masque.

Bonne journée.
Jérôme - Roy Automobiles

Risques sanitaires
Posté le : 07/07/2021
Bonjour à toutes et tous,

Je me pose la question de savoir combien (en pourcentage) de chefs d'entreprises ou salariès, refusent de faire monter dans leur cabine les clients par rapport aux risques sanitaires.

Pour ma part, au début de la crise sanitaire mars 2020 et durant le pic de l'épidémie, j'ai imposé à mes intervenants de ne pas prendre à bord les clients et de les transporter dans leur véhicule (ce qui je le rappel est tout à fait autorisé), mais à ce jour le risque étant faible j'estime que sous réserve de porter un masque et de mettre du gel sur les mains, mes dépanneurs peuvent reprendre les clients dans la cabine.

Je ressens plus qu'une réticence de la part de mes salariés voir un refus; la loi ne me semble pas très clair et je souhaite savoir si l'un d'entre vous a des infos par le biais de la médecine du travail ou ministère concernant donc le risque pour un chef d'entreprise à imposer le transport des clients dans la cabine des dépanneuses, sans être mis en porte à faux vis à vis du code du travail ou de la santé.

Bonne journée à toutes et tous.
Jean-Pascal BROTONS ADS NOISIEL

973 courriers.
< - 1 2 3 4 6 7 8 9...325 >
 
 
 Conditions Générales   Mentions légales   Plan du site   Publicité   Règlementations