+33 (0)6 07 83 04 78






























 

 

       




      
  
    
       
Partager
|
  Recommander à un ami
1018 courriers.
< - 1...5 6 7 8 10 11 12 13...340 >
|

Communiqué ADAF
Posté le : 14/04/2022
Si le salon ne peut pas servir à manifester auprès des des donneurs d’ordre qui sont très majoritairement les sociétés d’assistance c’est très dommageable.

Car aujourd’hui les échanges se font sur les réseaux sociaux, pour partager la misère et on ne fait pas la fête.

Les assisteurs doivent rester dans leur siège à réfléchir que la fête soit bientôt finie.

Car jeter une pièce de 2€ pour chaque mission nous ramène des siècles en arrière des Rois qui envoyaient des pièces aux gueux.

Ce temps est terminé vivement la révolution des dépanneurs
Claude

Menace sur les dépannages
Posté le : 07/04/2022
La solidarité des dépanneurs en France, c'est justement parce qu'il n'y en a pas que le SNSA fait ce qu'il veut depuis toute ces années.

Vous avez toujours un collègue près à prendre votre place...

Pourtant il existe des choses à faire sans placer son entreprise en danger : Faudrait déjà que nos syndicats réclament le remboursement de la TICPE comme les transporteurs en rajoutant notre activité.

Ensuite refuser toute les missions hors secteur des voisins s'ils peuvent ce permettent de refuser du travail, on peut aussi boycotter les prises en charges assistances sur les autoroute/force de l'ordre.

Bref, de quoi déjà bien embêter les assistances sans stopper toute activité ou mettre ses agréments en danger...
Freddy

Certaines assistance ont le coeur sur la main
Posté le : 31/03/2022
Bonjour à tous et toutes,

Récemment avec les toutes les augmentations ( et pas QUE le carburant...) certaines assistance ont le coeur sur la main!

De ce fait, ils proposent une aide en cette période difficile, et pas n'importe laquelle, par exemple grand marabout AXA Assistance pour ne pas les citer offre 2 euros de plus sur une prestation 20 km roulés et 0.04 euros par kilomètres supplémentaires.

MAIS, parce qu'il a toujours un MAiS, pour le moment jusqu'au mois de Mai ou Juin...en gros si le gasoil repasse sous les deux euros le litre, on te renégocie le contrat à la baisse, si ça, ce n'est pas se moquer de la profession et de ses ''prestataires''.

On va dire que les dépanneurs ne sont jamais contents, qu'ils sont aigris, mais quand même...un peu de sérieux, il est quand même temps que le métier soit revu comme un METIER.

Avec des structures et du matériel obligatoire pour faire du BON travail
qui coûte un bras et pas du bricolage!

Calculez ou faites calculer par votre compta le prix de revient par intervention, en incluant tout, pas seulement le gasoil et les heures du dépanneur, aussi le futur remplacement du camion, le câble ou le treuil qui va exploser, tout l'entretien, petit matériel, et vous verrez que pour certaines assistances vous offrez gratuitement vos services...

Quel beau métier mais qu'elle pression permanente, quel dommage qu'il n'y est pas une cohésion d'ensemble et pas que des rassemblements pour montrer les beaux camions.

Merci pour la lecture, affaire à suivre avec peut être d'autres exemples...
David région Nord




Merci David pour avoir partagé l'information. 


1018 courriers.
< - 1...5 6 7 8 10 11 12 13...340 >
 
 
 Conditions Générales   Mentions légales   Plan du site   Publicité   Règlementations