+33 (0)6 07 83 04 78






























 

 

       




      
  
    
       
Partager
|
  Recommander à un ami
|

05/05/2020 - Pétrole - On ne sait plus où l'entreposer

Les cours sont pris en tenaille par l'effondrement de la demande lié aux mesures de confinement et la saturation des capacités de stockage

Après avoir baissé à 15,98 dollars, le baril de brent (maritime) est remonté autour des 21 dollars.
Le WTI (terrestre) a de son côté grimpé à 15 dollars

Cette inversion de tendance dans la journée s'explique par la crainte de tensions entre les Etats-Unis et l'Iran. 

Le président américain Donald Trump a en effet assuré mercredi avoir donné l'ordre de « détruire » toute embarcation iranienne « harcelant » les navires américains dans le Golfe, une mesure qui fait suite à un incident intervenu le 15 avril entre des navires américains et des vedettes des Gardiens de la Révolution.

Il reste que la chute de la consommation de pétrole est comprise entre 20 millions de barils par jour (mb/j) et 30 mb/j dans un marché à 100 mb/j

"Les cuves et les tankers sont si pleins, que les investisseurs et les producteurs vendent leur pétrole à n'importe quel prix faute de trouver une place pour l'entreposer" a expliqué Warren Patterson chez ING.



 

[Title].
[Title].

Highslide JS

[Title].

Highslide JS

[Title].

 

 
 
 Conditions Générales   Mentions légales   Plan du site   Publicité   Règlementations